Michaël Devilliers

Formation et conférence

Archives de Tag: connaissance de soi

« L’intelligence émotionnelle »

0

Daniel Goleman, dans son livre « L’intelligence émotionnelle », a synthétisé les connaissances actuelles sur les émotions. Il les rassemble en cinq domaines : la connaissance de soi, la maitrise de soi, l’auto-motivation, l’empathie et les relations sociales.

Connaissance de soi

Aucun évènement n’est émotionnel. Quoi que nous vivions, le monde autour n’a pas le pouvoir de générer une émotion spécifique. Il y a toujours un espace entre ce qui nous arrive et nos réactions émotionnelles. Un deuil est par exemple souvent associé à la tristesse. Pourtant, il peut également nous amener à ressentir une forte colère face à une perte absurde et injuste ou une grande insécurité comme dans le cas de la perte d’un conjoint pour une personne âgée et toute la question de l’autonomie qu’elle implique. Cet espace entre nos perceptions et notre ressenti est un lieu de subjectivité. S’y intéresser, c’est partir à la rencontre de soi dans notre individualité, notre différence, nos valeurs et nos croyances.

Maitrise de soi

Pour nous aider sur notre chemin, nos émotions ont besoin d’être canalisées. Trop souvent, nous sommes témoins de l’impact désastreux d’émotions mal gérées. Car une émotion sans conscience est synonyme de comportements compulsifs, immoraux et irrationnels. La plus ingérable des émotions est celle qui nous fait peur. La maitrise de soi se construit sur la connaissance de soi et de ses émotions. Elle peut être ensuite complétée par des outils corporels et cognitifs de gestion des émotions ainsi que certaines habitudes au quotidien.

Se réaliser

Un individu émotionnellement intelligent se reconnait à son parcours de vie. Il est comme né sous une bonne étoile. Des opportunités se présentent à lui, il fait des choix pertinents et cohérents avec qui il est et connait la réussite. Dr Wiseman a mis en évidence que la chance n’est pas une force externe liée à notre destin. C’est le signe d’un engagement émotionnel positif dans notre vie qui nous permet de vivre cette expansion joyeuse de nous-même. L’intelligence émotionnelle nous pousse à devenir acteur de notre vie en exprimant qui nous sommes à travers nos actes.

Empathie

L’empathie, c’est cette faculté innée de notre cerveau à « sentir » ce que l’autre vit. Certaines personnes en ont parfois perdu l’accès tandis que pour d’autres, elle fonctionne très puissamment. S’ouvrir au ressenti de l’autre est nécessaire pour mener à bien notre vie mais comporte également certains dangers. En comprendre la mécanique et la maitriser s’apprend et sera bénéfique dans tous les domaines de notre vie.

En relation

Les émotions ne sont pas égocentriques. Elles sont sociales. Après nous avoir guidé sur le chemin de la connaissance de soi, elles nous mènent à la rencontre de l’autre et de sa différence. Le défi de la communication est d’être soi et d’entendre l’autre afin que notre intelligence émotionnelle trouve sa place au sein de l’intelligence collective. Après la joie d’être soi, vient l’épanouissement de participer à quelque chose de grand que nous.