Michaël Devilliers

Formation et conférence

Publications & vidéos

2019

« L’émotion et ses intuitions » – Les actes des universités d’été, L’Harmattan

Suite à ma conférence « L’émotion et ses intuitions » organisée par l’AIGS dans le cadre de leur colloque « Préparer l’enfant d’aujourd’hui à l’existence de demain », j’ai eu l’occasion de participer à la publication des actes des universités d’été publiés chaque année aux Editions L’Harmattan, Paris., dans la collection Au carrefour du social. A découvrir ici.


Interview « Le burn-out étudiant » – Jour première

Merci à Sophie Léonard pour son invitation dans Jour première, pour parler du burn-out étudiant, l’occasion pour moi de sensibiliser aux difficultés des étudiants et d’aborder l’intelligence émotionnelle à l’université, une vraie ressource pour les guider dans leur projet d’étude.


2018

« Le flux de l’apprentissage » – Les intelligences multiples en entreprise, DUNOD

Suite à la conférence « Intelligences émotionnelle et créative », Raphaëlle Laubie m’a invité à une contribution à cet ouvrage par une réflexion autour de l’intelligence pédagogique. C’est ainsi qu’est né l’article « Le flux de l’apprentissage », à découvrir ici.


« Intelligences émotionnelle et créative » – Cercle du leadership

Dans le cadre des travaux du Cercle du Leadership sur les intelligences multiples, j’ai eu l’occasion de partager sur l’intelligence émotionnelle dans le processus créatif. Entre rêve et réalisation, quelle est la place de la volonté versus celle de nos émotions ?


2013

« Le tutorat de transition » – Le tutorat de pairs dans l’enseignement supérieur », L’Harmattan

Pendant 9 ans, j’ai participé à l’organisation d’une formule de tutorat visant à faciliter le passage d’élèves du secondaire vers le monde du supérieur. L’étude publiée dans « Le tutorat de pairs dans l’enseignement supérieur » avait pour objectif de décrire et d’analyser différents aspects de la relation de tutorat. Les résultats confirment que le tutorat est une forme de soutien social très diversifié et particulièrement adaptable aux besoins réels du tutoré.

Parmi les questions abordées, nous nous sommes penchés sur les représentations que les tuteurs se font des élèves, du système éducatif et de leur propre métier d’enseignant. Si le tutorat assure aux étudiants l’exercice d’une pratique formative riche, l’apprentissage se fait également à un niveau plus subtil puisque cette expérience a permis une remise en questions à plusieurs niveaux du système de représentations des apriori de l’étudiant en formation initiale d’enseignant.

%d blogueurs aiment cette page :