Michaël Devilliers

Formation et conférence

Les émotions à l’école

La recherche scientifique a désormais confirmé l’intuition générale : l’émotion est au cœur du développement de nos enfants. L’école se retrouve donc confrontée à un défi majeur : comment intégrer cette dimension affective sans perdre de vue la transmission de savoir et savoir-faire qui sont leur mission première ? Fort heureusement, l’intégration de l’émotion dans sa pratique n’est pas à considérer comme une tâche supplémentaire sur la to-do list déjà bien chargée des enseignants. Elle tient une place au cœur des apprentissages en favorisant un engagement plus entier des élèves dans leur propre processus de formation et une plus grande fluidité de la transmission. Le retour sur investissement est donc immédiat. L’enseignant a donc intérêt à développer sa propre intelligence émotionnelle qui pourra rayonner ensuite sur ses élèves. Le but de la formation est de comprendre, maitriser ces mécaniques émotionnelles et ne plus craindre de les aborder dans le contexte scolaire.

« Le burn-out étudiant » | Jour première
Le travail du sens à l’école

En quoi consiste cette formation ?

Cette formation vise la transmission d’outils pratiques pour intégrer efficacement l’émotion dans le cadre scolaire. Cela couvre bien entendu la gestion des violences mais surtout les ressources qu’offrent les émotions dans l’apprentissage et le vivre ensemble.

A qui s’adresse cette formation ?

Tous les acteurs œuvrant au sein d’une école (enseignants, éducateurs, membres du PMS, direction) ou en périphérie (bénévole en école des devoirs, coach scolaire, prof particulier) sont les bienvenus. Si vous êtes intéressé par contribuer à une éducation plus humaine et naturelle pour nos enfants, je serai heureux de vous partager cette formation.

Objectifs

  • Les fondements de l’intelligence émotionnelle
    • Comprendre les interactions entre le rationnel et l’émotionnel
    • Découvrir les cinq compétences émotionnelles
    • L’émotion à l’école, quel intérêt ?
  • L’émotion pour mieux vivre ensemble
    • Intégrer l’écoute et l’identification des émotions à l’école
    • Favoriser l’expression des émotions des élèves et de l’enseignant par des outils de communication non-violente
    • Comprendre le message d’une émotion
    • Encourager les valeurs universelles citoyennes
  • Pour l’enseignant
    • Développer une autorité simple
    • Apaiser les violences et enrayer les mécaniques d’angoisse.
    • Prévenir l’épuisement de l’enseignant
    • Gérer son stress et accompagner le stress de l’autre.
  • Emotion & apprentissage
    • Sentir, c’est être capable de s’auto-évaluer
    • Colère & concentration
    • Peur & joie, les moteurs de l’action
    • La tristesse, prendre le feed-back
    • La peur d’apprendre, quand tout se fige

Contactez-moi

Contenu théorique impliqué

Intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est une approche cognitive permettant de structurer la subjectivité de nos émotions et d’en explorer les différentes facettes. Elle nous apprend combien nos émotions sont adaptatives et bénéfiques, et nous aide à mieux les comprendre, les gérer, les exprimer et les utiliser au quotidien.


Stratégies d’apprentissage

L’apprentissage est naturel. Pourtant, à trop vouloir mémoriser par cœur, nombreux sont ceux qui ont perdu de vue l’indispensable plaisir d’apprendre. En fournissant une meilleure compréhension de la mécanique de l’apprentissage et des outils concrets, il est possible d’aider qui que ce soit à reconnecter ses facultés spontanées d’apprentissage et l’aider à retrouver confiance et compétence dans sa capacité à réussir.


Les émotions de l’apprentissage

Apprendre n’est pas un acte uniquement cognitif, il nous engage aussi émotionnellement. Accompagner l’émotion à l’école, c’est aborder les questions de stress, de confiance et de motivation, mais également leurs interactions avec les stratégies d’apprentissage comme la concentration, la curiosité, la réflexion, la compréhension, la mémorisation.


Les émotions de la créativité

De nombreuses approches proposent de dépasser la procrastination en organisant en étapes le travail vers un objectif. L’observation des grands créatifs confirme l’importance de la structure des actions mais pas seulement. Ils sont également tous portés par une passion brûlante. Leur parcours est parsemé de rêves, de dangers, de détermination et de déceptions. Bref, d’émotions. Quelle est leur place dans le processus créatif ?


Intelligence collective

L’intelligence collective, c’est la capacité d’un groupe à devenir une entité à part entière, capable générer des idées qui lui sont propres et qu’aucun membre du groupe n’aurait été capable de générer seul. Les idées ne sont pas forcément meilleures, elles sont surtout différentes.

%d blogueurs aiment cette page :